top of page

La madothérapie : qu’est-ce qu’il faut savoir avant de se former ?


La madothérapie

Vieillissement prématuré, peau d’orange, cellulite…, de nombreux problèmes mettent à mal l’aspect esthétique de la peau. Les spécialistes proposent aujourd’hui des solutions relativement efficaces pour y remédier. La madothérapie figure parmi les techniques les plus populaires, privilégiant un retour aux outils manuels et aux méthodes ancestrales. Se faire masser pour resculpter sa silhouette et remodeler son corps constitue la nouvelle tendance en termes de soins, et ça marche. Les seules conditions, réaliser la démarche avec de la constance et être en de bonnes mains. Il faudra donc suivre une formation adéquate pour la maîtriser, mais surtout comprendre ses spécificités. Décryptage.


La madothérapie et son origine

La madothérapie se présente comme une technique de massage spécifique. Elle préconise l’usage de différents outils faits en bois. Chacun d’eux possède une utilité qui lui est propre afin de sculpter chacune des zones du corps. L’objectif de cette méthode non invasive et 100% naturelle consiste à agir sur les tissus adipeux. Cela permet de profiter de différents bienfaits. Toutefois, pour une meilleure compréhension du processus, il est essentiel de retracer son histoire. Vous devez retourner à plus de 500 ans en arrière dans le pays du Soleil Levant. Il s’agit en effet d’une technique ancrée dans les mœurs locales japonaises. Elle tire son origine du massage Kobido, mais également de la madérothérapie.


Nom ancestral de la madothérapie, la madérothérapie vient du terme « madera » signifiant « le bois ».

Cet élément est utilisé depuis plusieurs siècles par les thérapeutes dans les pays orientaux. Il serait particulièrement efficace pour le traitement des douleurs musculaires. Toutefois, ses résultats ont fait que son utilisation actuelle a grandement évolué. La madérothérapie s’est ainsi vue appliquée à des fins esthétiques. Une pratique appuyée par la science puisque le bois aurait des propriétés bénéfiques pour le cours du fait de sa composition.


La madothérapie lancée par Olfa Perbal

Après avoir découvert des outils de madérothérapie sur le marché et en institut, Olfa Perbal s’est essayée à ce massage. Ayant apprécié les résultats, elle décida de s’y former. Son choix se porta sur le Dr Shogo Mochizuki, grand facialiste reconnu mondialement et Grand Maître de la 26e génération de du massage Kobido. Cela lui permit d’apprendre les techniques les plus performantes en la matière. C’est avec ses acquis qu’elle parvint à la création d’une version personnalisée du modelage.

L’esthéticienne Olfa Perbal a compris que chaque problème et chaque peau est différent. Il fallait réaliser de véritables massages personnalisés pour satisfaire un besoin spécifique. L’experte établit alors les fondements de sa pratique « la madothérapie ». Son principe consiste en un cumul des avantages de la madérothérapie avec ceux du drainage lymphatique et ceux du palper-rouler. Depuis lors, cette méthode de soin fut adoptée par de grands noms. Virginie Ledoyen, Julia Vignali, Estelle Lefébure, Carla Bruni…, nombreuses sont les personnalités célèbres ayant adopté la démarche. Celle-ci est devenue bien plus qu’une tendance. Elle continue de séduire des femmes de tous horizons recherchant le meilleur traitement naturel pour lutter contre les effets du temps.


Technique de la madothérapie

De nos jours, la madothérapie est considérée comme un véritable élixir de jouvence. Sa pratique commence à se démocratiser et le nombre de praticiens augmente chaque année. Vous pouvez notamment vous former à la madotherapie auprès d’un centre spécialisé comme Unik Formation. En fonction de votre niveau, vous avez le choix entre plusieurs formules d’enseignement professionnelles. Des formations prodiguées par des spécialistes à domicile ou en présentiel en centre de formation à Coulommiers en Seine-et-Marne.


La madothérapie et sa pratique


Technique de la madothérapie

La madothérapie est une technique de massage impliquant une série de mouvements répétitifs avec plusieurs instruments en bois de frêne de Colombie. Cela va de la planche à la cloche rouleau, en passant par le picot, le boomerang, le drainant et le cubik. Ces outils ont l’avantage d’épouser parfaitement les formes du corps. Les séances de madothérapie se déroulent en alternant les techniques de la madérothérapie, du drainage et du palper-rouler manuel. Les effets se ressentent dès la première session d’environ 45 minutes. Toutefois, il est recommandé de prévoir au moins 2 séances par semaine pour bénéficier d’un véritable body contouring.


L’utilisation des instruments en bois sur le corps permet de faire diminuer la cellulite et les amas graisseux jusqu’à ce qu’ils disparaissent. Le processus contribue également au relancement du système lymphatique avec pour effet la libération des toxines accumulées. Ce phénomène offre la possibilité au métabolisme de brûler plus efficacement les graisses. Bien entendu, la madothérapie suit un protocole bien spécifique s’effectuant en plusieurs étapes.


La première phase du massage consiste à ouvrir les 3 ganglions lymphatiques de la jambe. Il s’agit de ceux situés entre l’aine et la cuisse, sous le genou (fosse poplitée), et au niveau de la cheville. La jambe est ensuite chauffée afin de favoriser son drainage. Cela entraîne une élimination progressive du surplus de liquide. L’intervention se poursuit par un palper-rouler manuel au niveau des genoux. L’objectif est le désengorgement de toute la graisse présente. Cela redessine la zone, évitant l’apparition de parties disgracieuses et gonflées. Après, les outils de madérothérapie sont utilisés sur la culotte de cheval et la cuisse. Puis, le ventre (à éviter en période de grossesse) et éventuellement les bras. Ces zones seront cassées, drainées et stimulées.


La madothérapie et ses résultats

Plusieurs bienfaits peuvent découler de la madothérapie :

  • Élimination de la cellulite,

  • Tonification et raffermissement de la peau,

  • Favorisation du renouvellement cellulaire,

  • Soulagement de la lourdeur ressentie dans les jambes,

  • Amélioration de l’élasticité de la peau,

  • Régulation du fonctionnement du système lymphatique,

  • Élimination des tensions musculaires,

  • Favorisation de la suppression des amas graisseux,

  • Amélioration de la circulation sanguine.


Cette technique agit efficacement sur les tissus sans endommager la peau. Celle-ci arbore peu à peu un aspect tonifié et lisse. Le problème de peau d’orange est stabilisé et les poches de cellulite résistantes détruites. Cela concerne tous les types de cellulites qui existent (cellulite fibreuse, cellulite aqueuse et cellulite adipeuse). La madothérapie peut également être appliquée sur le visage pour limiter les effets du vieillissement. Bénéficier d’une formation de qualité vous permettra de faire profiter de ses bienfaits à l’ensemble de vos futurs clients.

0 commentaire

Comments


bottom of page